10 BONNES PRATIQUES DE SÉCURITÉ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

La date du 19 décembre 2016 marquera la fin constitutionnelle du mandat du Présidant Kabila en République démocratique du Congo. Suite aux récents épisodes de violence et de répression que connaît le pays, le risque de violations des droits fondamentaux grandit à mesure que cette échéance approche.

L’unité de recherche et training de Protection International a produit le document “10 Bonnes pratiques pour les défenseurs de droits humains” qui fournit aux défenseurs des recommandations préventives en termes de sécurité physique et digitale.

Le fascicule comporte dix catégories de conseils:

1) Protection du bureau
2) Maintenir une bonne communication
3) Sécurité numérique – à faire
4) Sécurité numérique – à ne pas faire
5) Situation d’urgence – préparation
6) Protocole de secours
7) Plans de contingence personnels suite à un dérapage sécuritaire
8) Mouvements pendant les périodes de vives tensions politiques ou d’insécurité
9) Préparation pour l’hibernation
10) Préparation pour la délocalisation ou l’évacuation

Pour des raisons de sécurité relatives aux défenseurs des droits humains en RDC, ce document n’est pas téléchargeable publiquement. Pour soumettre une demande d’accès et recevoir davantage d’informations, veuillez envoyer un email à l’adresse suivante: drc@protectioninternational.org en indiquant “10 Bonnes pratiques de sécurité pour les défenseurs des droits humains” comme sujet et préciser votre nom et éventuelle affiliation aux ONG, secteurs des droits humains.