Notre histoire

Protection International travaille depuis plus de 20 ans sur le terrain en collaboration avec des défenseurs des droits humains (DDH) en situation de risque. Durant les 20 dernières années, nous avons apporté des contributions majeures dans l'établissement et l'implémentations d’outils et stratégies pour la protection des DDH en :

  • Pilotant de nouvelles méthodologies et démarches, à travers des activités comme la publication du Nouveau Manuel de Protection pour les Défenseurs des Droits Humains.
  • Fournissant des évaluations systématiques sur les initiatives de politiques publiques pour la protection des DDH.
  • Élaborant des protocoles de sécurité et protection sur le terrain pour les DDH en situation de risque.
  • Élaborant des démarches pour l’autoprotection d’organisations et des communautés.
  • Contribuant à la reconnaissance des défenseurs des droits humains comme agents du progrès social.

 

Nous pouvons améliorer la protection des DDH en danger — cet objectif a inspiré le travail de Protection International depuis 1998, lorsque nous avons débuté à Bruxelles en tant que Bureau Européen de ‘PBI’, fondé par Pascale Boosten, Marie Caraj, Enrique Eguren et Christoph Klotz. Depuis, nous avons parcouru un long chemin, et nos étapes clefs sont les suivantes:

2016

  • PI ouvre à Genève son exposition photographique For Those Who Died Trying par Luke Duggleby coïncidant avec l’Examen périodique universel de la Thaïlande du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies.
  • Le docummentaire de PI "No estamos solas", réalisée par Maria Aizpuru relatant la situation des femmes lenca défenseures des droits humains au Honduras et El Salvador, remporte le prix de l'égalité entre les sexes au Festival International du Cinéma Invisible de Bilbao.
  • Publication de notre Impact Report 2016.

2015


2014

  • PI sort son premier rapport FOCUS fournissant un aperçu global des politiques publiques pour la protection des DDH.
  • PI délivre 100 sessions d’entrainement à 600 DDHs dans 22 pays.

2012

Le nouvel Manuel de Protection de PI est maintenant traduit en 12 langues.


2011


2010

  • Des "Bureaux de Protection" ouvrent en Thaïlande, au Kenya, en Colombie (en partenariat avec Piensiamento y Accion Social (PAS) et au Mexique (avec ACUDDEH, ce dernier ferme en 2012).
  • PI, aux cotés de AI Belgique, lance sa première initiative jumelée entre des défenseurs au Burundi et des membres du Parlement belge. L’initiative s’est étendue en 2012 au parlement des Pays-Bas en collaboration avec la Commission néerlandaise pour la Justice et la Paix.

2009

  • PI, conjointement avec 20 organisations nationales et internationales, lance la Campagne Nationale et Internationale pour le Droit de Défendre les Droits de l’Homme.
  • PI publie son premier essai de rapport d’observation sur le cas Maheshe en RDC.
  • Le ‘Bureau de Protection RDC' ouvre dans la région du Kivu.

2008

  • PI publie son Nouveau Manuel de Protection des Défenseurs des Droits Humains basé sur la recherche d’Enrique Eguren et Marie Caraj sur les contributions de défenseurs à travers le monde.
  • Un "Bureau de Protection" ouvre en Ouganda, en partenariat avec ‘East and Horn HRD Project’ (aujourd’hui fermé) et au Guatemala, en partenariat avec UDEFEGUA.

2007

Protection International est enregistré en tant qu’organisation internationale sans but lucratif par par Pascale Boosten, Marie Caraj, Enrique Eguren et Christoph Klotz ; et devient le successeur légal du Bureau de l’UE des Brigades de Paix Internationales.


2006


2005

  • PI produit son premier documentaire sur la situation des DDH (au Népal) et la protection des DI (déplacés internes) et met en place son propre centre vidéo présentant des témoignages de DDH.
  • PI lance Protectionline.org, une plateforme web ayant pour but de fournir des informations sur 50 organisations de défense des droits humains à travers le monde.

2004

  • PI contribue au développement de lignes directrices de l’UE pour la protection des DDH et met en place des comités de pilotage et forums de consultations avec des DDH pour l’implémentation de stratégies européennes des droits humains.

2003

PBI Europe et Frontline Defenders publient leur manuel sur la protection des DDH, dont les recherches et le contenu ont été effectuées par les fondateurs de PI, Enrique Eguren et Marie Caraj.


2002

  • PI organise des conférences internationales sur la protection des déplacés internes, en présence de leaders de la communauté des Déplacés Internes de Colombie, Chechnya, Sudan, et d’Indonésie.
  • PI débute le plaidoyer auprès des parlements des états membres de l’UE, et en 2003, la Chambre de Belgique adopte la première résolution nationale parlementaire, suivie d’une motion du Bundestag allemand en 2004, ainsi qu’une seconde résolution du Sénat belge en 2005 et une troisième résolution à la Commission du Parlement Belge des Affaires Etrangères en 2011.

2001

PI défend et participe au comité de rédaction des Principes de Deng sur les Déplacés Internes (aujourd’hui les Principes Généraux de l’ONU de DI).


1998

PI organise la première audience du Parlement européen sur la Déclaration des Défenseurs des Droits de l’Homme de l’ONU, nouvellement adoptée.

Restez en contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Passez le mot