ACTIVITÉS

Niveau local: renforcement des capacités avec les communautés rurales

En Indonésie, les conflits et les violations liés aux ressources naturelles augmentent, touchant les communautés, les peuples autochtones et les défenseurs des droits humains (DDH) communautaires. Ils sont confrontés à des actes d'intimidation, n’ayant souvent aucune ressource, et ne connaissant pas non plus les recours juridiques. Les règlements sur la délivrance des permis de localisation commerciaux et les permis d'utilisation des terres sont souvent contradictoires et mal mis en œuvre. Au demeurant, les processus manquent de transparence et la corruption est fortement répandue.

Le Bureau de Protection Indonésie contribue au renforcement des capacités en constituant des points focaux de sécurité dans les communautés. Ceux-ci devraient à moyen et à long terme, agir en tant que multiplicateurs et soutenir davantage les autres communautés dans leur propre protection et gestion de leur sécurité.

Niveau national: évaluations auprès des institutions gouvernementales

PD Indonesia est en contact régulier avec les membres de Komnas HAM (la Commission nationale des droits de l'homme - NHRC) sur les tendances actuelles, les situations d'urgence et les résultats de la recherche sur les DDH. Nous établissons le lien entre les communautés rurales, les ONG et les autorités responsables tels que la NHRC, l'Ombudsman et LPSK (l´Agence de la protection des témoins) par le biais de dialogues et séminaires, de documents de recherche et de politique, afin que les défenseurs en communautés puissent présenter leur problèmes au niveau national et obtenir un appui adapté.

Niveau international: le rapport alternatif de l'Examen Périodique Universel des Nations Unies (EPU)

L'équipe organise des séances d'information et des visites médiatiques afin de s'assurer que les objectifs et le contenu de l'EPU sont compris et diffusés par les médias locaux afin d’obtenir une plus grande reconnaissance des DDH et de leur travail.