ACTIVITÉS

Protection International AJ NOJ (Protection Desk Guatemala) contribue à la création d’une environnement stable et sûre pour les défenseurs des droits humains (DDH) et les organisations de la société civile (OSC) en Mésoamérique où le travail de défense des droits humains se trouve sous forte pression dans une situation d’après-conflit.

Le Bureau de Protection au Guatemala (PD Guatemala) cherche à renforcer les capacité à gérer la sécurité des DDH en communautés victimes ou en risque face à des relocalisation forcées et des accaparements illégaux de terres dus aux développement de politiques et des projets d’exploitation des ressources naturelles lancés sans l’accord des communautés autochtones, ce qui viole la Convention 169 ILO. Protection International (PI)  s’engage également avec les parties prenantes et autorités responsables de la protection des DDH de renforcer celle-ci tout en facilitant le dialogue pour prévenir les conflits sociaux.

PD Guatemela contribue à autonomiser les DDH et renforcer leurs capacités à gérer efficacement leur protection et sécurité à travers des pratiques englobant les problématiques de protection physique, digitale, le plaidoyer et la communication, stratégie collective et préventive, stratégie de contre-criminalisation mais également le bien-être et soutien psychosocial.

Le Bureau s’assure de mettre ses engagements en pratique en partenariat avec les DDH pour s’assurer que leurs voix et priorités soient respectées et promues sans interférer avec leurs objectifs de travail. PI opère aussi souvent que possible en étroite collaboration avec les défenseurs de communautés locales dans des pays minés par les attaques et répressions. Nous sommes également actif dans les sphères politiques dans lesquelles les décisions clés sont prises.

Enfin, la recherche appliquée sur les thématiques telles que les politiques publiques, criminalisation et réseaux de protection est l’une des activités clés de PD Guatemala.