01/11/2018 - Protection International a présenté deux expositions au Sommet Mondial des Défenseur·se·s 2018 à Paris (29-31 octobre 2018). Deux projets différents, provenant de deux continents différents, mais défendant tous deux la paix, la justice et le droit à la défense des droits humains.


Las Pavas. Agricultura feliz. - Las Pavas, Bonheur

 

SOMOS COMO TÚ 

Les invisibles qui se battent pour leur terre,

pour la vie

Somos Como Tú est un projet artistique qui vise à reconstruire la mémoire collective de cinq communautés paysannes de Colombie - El Guayabo, Bella Unión, Nueva Esperanza, Las Pavas et El Garzal - fortement affectées par le conflit armé et luttant pour leur terre depuis plus de 20 ans. 

Ce projet, qui appelle à la paix et à la reconnaissance de la légitimité de la défense des droits humains, est une initiative conjointe de ces communautés, Protection International (PI), son partenaire colombien Pensamiento y Acción Social (PAS) et l'artiste espagnol Ze Carrión.

En savoir plus sur cette exposition :

#ColombiaSomosComoTu  #CommunitiesareHRDs

 

 

"J'ai eu beaucoup de chance de vivre avec cinq d'entre eux communautés de la région colombienne de Magdalena Medio comme l'un d'entre eux, et de partager avec eux ma passion et l'expérience artistique comme un moyen pour eux de dépeindre leurs préoccupations, leurs luttes et leurs histoires ainsi que leurs espoirs."

Ze Carrión, artiste

 


Somchai Neelapaijit, avocat et militant des droits humains

FOR THOSE WHO DIED TRYING

For Those Who Died Trying est un projet visant à dénoncer la criminalisation et la violence dont sont victimes les défenseur·se·s des droits humains en Thaïlande, et à soutenir leur quête légitime de justice, initialement menée par Protection International et Luke Duggleby.

Au cours des 20 dernières années, plus de 61 activistes environnementaux et DDH thaïlandais ont été assassinés ou ont été enlevés. Très peu d'accusations ont été portées contre les auteurs de ces crimes.

FTWDT présente 35 photographies de 37 DDH assassinés ou enlevés qui sont morts en essayant de défendre les droits humains et de protéger l'environnement en Thaïlande, en plaçant un portrait de la victime si possible à l'endroit exact où ils ont été assassinés ou ont disparu.

#ThaiHRDs #music4HRDs #music4justice #CommunitiesareHRDs

 

 

“Il est vital, pour les victimes et les familles, que leur combat et leur mort ne soient pas oubliés et ne soient pas reconnus. En fin de compte, ceux qui abusent de leur pouvoir en toute impunité ne doivent pas rester impunis ; la reconnaissance des défenseur·se·s des droits humains et l'administration de la justice sont des étapes sur la voie pour mettre fin à ces meurtres." 

Luke Duggleby,  photograph

 

Le Sommet Mondial des Défenseur·se·s des Droits Humains 2018 se tiendra les 29, 30 et 31 octobre à Paris : son objectif est de célébrer le travail des défenseur·se·s des droits humains et les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies, de sensibiliser aux menaces auxquelles ils sont confrontés et de créer une plate-forme pour élaborer des stratégies de protection efficace et un environnement plus favorable aux droits humains dans le monde dans les prochaines décennies.