Bruxelles, le 08/01/2019 -

En août 2018, Earth Rights Defenders, Not1More (N1M) et Cambodian Youth Network ont organisé à Chiang Mai, en Thaïlande, la Conférence des Défenseurs des Forêts à laquelle ont participé plus de 90 défenseur.e.s et alliés.

Cette conférence a été organisée en réponse à la fermeture de l'espace politique et à l'augmentation de l'impunité en Asie du Sud-Est. La conférence reflète également les frustrations ressenties par les citoyens et les organisations de la société civile face à une situation dans laquelle les défenseur.e.s des droits humains dans la région sont confrontés à la criminalisation, à la violence et aux menaces.

Le résultat de cette conférence a été la Déclaration des défenseur.e.s de l'environnement de l'Asie du Sud-Est, une déclaration qui offre des recommandations concrètes aux gouvernements, au secteur privé, aux Nations Unies, aux institutions financières internationales et à la société civile pour faire face à la crise de la violence contre les citoyens qui agissent ou résistent aux expulsions et à la dépossession de leurs terres, forêts, océans et rivières.

En ajoutant notre nom à cette Déclaration, nous soutenons la protection des défenseur.e.s de la région dans leur campagne pour la sauvegarde de leurs communautés et de leur environnement.