Protection International mène un entretien avec Alejandra Ancheita

Alejandra Ancheita, dernière lauréate du prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l'homme a visité Brussels en novembre 2014. Protection International (PI) a pu discuter avec elle.

Alejandra, avocate et défenseuse mexicaine des droits de l’homme, est aussi la fondatrice et la Directrice  de Proyecto de Derechos Económicos, Sociales y Culturales. Pendant 15 ans, avec son organisation ProDESC, elle a aidé les travailleurs, les immigrants et les communautés autochtones à défendre leurs terres et leurs droits économiques, culturels et sociaux contre les entreprises transnationales.

Malgré avoir été l’objet de menaces, de surveillance et d’une campagne de diffamation dans les médias nationaux, Alejandra et son équipe travaillent pour  dénoncer les violations des droits de l’homme. Grâce à son travail, elle a reçu une reconnaissance internationale et il est à espérer que cela  offrira une protection à son équipe.

Alejandra a parlé avec PI de sa motivation et ses opinions sur la sécurité des défenseuses des droits de l’homme, le mécanisme de protection gouvernementale et les perspectives d’amélioration pour les défenseurs des droits de l’homme au Mexique à l’avenir.

 

Protection International: Comment êtes-vous devenue une défenseuse des droits de l'homme ? 

Alejandra Ancheita: La principale motivation pour moi de travailler pour les droits de l’homme au Mexique a commencé avec ma famille. J’ai grandi dans une famille où les deux valeurs principales que nos parents nous ont instillées à moi et à mes sœurs étaient que la dignité humaine est possible dans notre vie et que chaque personne a le droit d’être traitée de manière égale. Ils nous ont appris que ce droit n’appartenait pas qu’à une minorité privilégiée.

J’ai grandi avec ces idéaux et j’ai continué à être guidée et motivée par eux pendant mes études de droit à l’université. J’ai appris à utiliser la loi comme un outil et comment mettre en pratique ces deux principes fondamentaux de ma famille – d’une vie digne et une vie de respect et d’égalité pour tous et pour toutes.

 

PI: Comment restez-vous motivée ?

AA: Je reste motivée malgré les risques, menaces et mêmes frustrations car je vois que petit à petit, nous pouvons créer un espace pour l’accès à la justice. Dans un pays comme le Mexique, l’impunité et la corruption sont des faits quotidiens. Avec chaque petite victoire, vous renouvelez votre conviction de l’importance de votre travail, de l’impact que vous avez et comment cela a également un impact sur les autres. D’autres, qui normalement, n’ont aucune chance d'avoir accès à la justice telle qu’elle doit être garantie par le gouvernement mexicain.

_________________________________________________________________________________________________________

« Avec chaque petite victoire, vous renouvelez votre conviction de l’importance de votre travail, de l’impact que vous avez et comment cela a également un impact sur les