Marguerite Barankitse de la Maison Shalom et de l’hopital REMA au Burundi a été nommée lauréate de la première édition du prix Aurora for Awakening Humanity d’un million de dollars. L’admirable dévouement dont elle a fait preuve en sauvant des milliers de réfugiers et orphelins durant la guerre civile au Burundi fut honoré à Erevan le soir du 24 avril où elle s’est vue remettre le prix par George Clooney, coprésident du Comité de Sélection du Prix Aurora.

Dans son discours de remerciement, Barankiste a déclaré: “ Nos valeurs sont des valeurs humaines. Si vous éprouvez de la compassion, de la diginité et de l’amour, alors rien ne peut vous effrayer, rien ne peut vous arrêter, rien ne peut entraver l’amour. Ni les armées, ni la haine, ni la persécution, ni la famine, rien! “

En tant que première Lauréate du prix Aurora, Barankiste recevra une subvention d’un million de dollars et ainsi perpétuera le cycle de don en attribuant cette somme à trois organisations de son choix qui promeuvent l’aide et la réhabilitation des orphelins et réfugiés, et luttent contre la pauvreté des enfants: la Fondation du Grand-Duc et de La Grande-Duchesse du Luxembourg, la Fondation Jean-François Peterbroeck (JFP Foundation) et la Fondation Bridderlech Deelen Luxembourg.

Baranktise a également ajouté: “ J’ai choisi ces fondations car ces gens m’ont toujours soutenu, ils ne m’ont jamais abandonné, et cela même en période de difficulté. Ils ont les même valeurs que moi et la Maison Shamin – la compassion, la sympathie, la dignité, et la générosité. Valeurs qui ne coûtent rien. “

 

panel2

Photo credit: Aurora Prize

La cérémonie de la remise du prix Aurora a suivi les Dialogues Aurora, une série de discussions réunissant des figures humanitaires de premier plan, académiciens, philantropes et experts en média. Les sujets abordés se sont focalisés sur les problématiques humanitaires actuelles les plus urgentes. Des figures humanitaires fortement impliquées dans les politiques gouvernementales et institutionelles affectant la vie de millions de réfugiés ont pris part au panel “Sauver les réfugiés du monde, de la Syrie et d’ailleurs”. La discussion fut ouverte par Vigen Sargsyyan, le chef de l’Administration Présidentielle de la République Arménienne.

Parmi les participants se trouvaient Enrique Eguren, président du Conseil d’Administration de Protection International: “Nous faisons face à un problème complex auquel nous devons trouver une solution tout aussi complexe. […] Le cadre pour la protection des civils a changé depuis l’adoption de la loi sur les réfugiés: nous avons besoin de plus de protection aujourd’hui. “

Plus d’informations sur la cérémonie de remise du prix Aurora et les Discussions Aurora.