La Stratégie globale 2019 - 2023 de Protection International est notre réponse à un scénario changeant pour les défenseur·e·s des droits humains.


Au cours des dernières années, nous avons assisté à l'émergence de puissants programmes révisionnistes sur les normes internationales en matière de droits humains et à une augmentation des inégalités, de la discrimination et de la légitimation de l'oppression contre les minorités. Les autorités étatiques ne protègent pas ceux qui sont pris pour cible par des acteurs non étatiques puissants, ce qui entraîne des niveaux élevés de répression contre les militants des droits civils et politiques, les défenseurs de l'environnement et des droits fonciers, et le recours au harcèlement judiciaire et à la criminalisation pour entraver le travail des femmes et hommes défenseur·e·s des droits humains (F/DDH)1.

Le nombre de défenseur·e·s des droits humains et de communautés en danger continue d'augmenter, tandis que les approches actuelles de la protection des défenseur·e·s sont insuffisantes et trop prescriptives. Cependant, des nouvelles possibilités émergent : les peuples autochtones, les militant·e·s et mouvements féministes, les militant·e·s écologistes et les bailleurs de fonds sont de plus en plus en mesure de mobiliser rapidement et solidement les protestations par le biais de nouveaux réseaux. Les débats institutionnels sur les entreprises et les droits humains et sur la justice climatique ouvrent la voie au changement structurel. Face à cette réalité, la résistance des défenseur·e·s des droits humains eux-mêmes et leur capacité à maintenir une résistance pacifique pendant de longues périodes est un message d'espoir pour le mouvement mondial des droits humains, qui exige que nous agissions.

En réponse à cela, la nouvelle Stratégie globale quinquennale de Protection International est basée sur un changement de perspective, passant d'une approche centrée sur la protection des défenseur·e·s des droits humains au soutien des F/DDH afin qu’ils gagnent en capacité d’action permettant d’exercer leur Droit de Défendre les Droits Humains. Deux éléments clés sous-tendent cette transition : une Théorie du Changement révisée et une approche en matière de protection révisée.



Avec la Stratégie globale 2019 - 2023, Protection International adaptera également sa structure de gouvernance afin d'élargir sa portée et d'amener notre prise de décision là où elle compte le plus: près des défenseur·e·s.                                       

Lisez notre Stratégie globale 2019 - 2023,  aussi disponible en anglais et espagnol.

 

 

 

 

 

Notre Théorie du Changement révisée


L’ambition de Protection International est la suivante:

 

D’ici à 2023, le pouvoir des F/DDH de jouir pleinement du Droit de Défendre les Droits Humains sera renforcé dans les pays où Protection International opère.

 

À cette fin, nous avons identifié trois grandes voies de changement pour réaliser une transition durable et à long terme :

 

Notre approche en matière de protection révisée




L'approche révisée de protection de Protection International implique une plus grande portée d'intervention à travers ses activités et une plus grande emphase sur le renforcement de la capacité organisationnelle et collective des M/DDH. Protection International s'efforcera d'accroître les activités de recherche et de travail en réseau et de renforcer les stratégies de protection par l'intégration d'une approche psychosociale et de genre renforcée. Enfin, l'approche de protection réexaminée vise à favoriser la coopération avec les organisations spécialisées et à nouer des alliances avec toute une gamme d'acteurs et de réseaux qui renforcent la capacité des F/DDH et leur résilience.

 

 

 

Notre structure de gouvernance


Au cours des cinq prochaines années, Protection International décentralisera également sa structure de gouvernance, transformant sa présence sur le terrain en Hubs régionaux de protection, qui seront indépendants et présents en Amérique latine, en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Europe. Cette décentralisation tirera parti de l'exposition de Protection International aux contextes uniques des défenseur·e·s des droits humains et de sa connaissance de ces contextes, tout en revitalisant ses fondements éthiques. Plus important encore, il renforcera la capacité de Protection International à répondre aux besoins des défenseur·e·s des droits humains.