Les membres du Malindi Rights Forum (communauté de Malindi, au nord de Mombasa, au Kenya) ont partagé leurs expériences de résistance pour la défense de leur territoire et nous avons parlé des expériences similaires en Colombie, au Guatemala et en Thaïlande. Nous avons vérifié que les types d’agression, les victimes et les acteurs non étatiques  – comme les entreprises privées – agissent de la même façon dans le monde …

Un homme surpris d’entendre nos histoires nous a demandé : “Alors, si nous luttons contre les mêmes problèmes, comment pouvons-nous trouver ensemble une réponse? ”

Témoignage d’un membre de la mission de PI dans la communauté de Malindi, Kenya, avant la réunion globale de Novembre 2013

Comme les années précédentes, PI a réalisé  une réunion globale avec toutes les équipes travaillant sur le terrain et avec le bureau central de Bruxelles. Cette fois, les collègues kenyans étaient les hôtes et étaient chargés de faire du séjour à Mombasa un succès.

La réunion a eu lieu du 18 au 22 Novembre 2013 et a été l’occasion pour les équipes de la Colombie, du Guatemala, de l’Indonésie, du Kenya, de la République démocratique du Congo et de la Thaïlande d’échanger et contraster  leurs expériences, leurs stratégies et les connaissances qu’ils ont acquis en travaillant sur le terrain dans la gestion de la sécurité et la protection des défenseurs.

Avant la réunion, des membres de l’équipe de PI ont  eu l’occasion de visiter une des communautés où  travaille  l’équipe du Kenya pour connaître la réalité d’une communauté menacée par la construction de grands projets dans ce pays, pour la comparer à d’autres endroits où PI est présent et pour analyser conjointement des stratégies de protection .

Au cours de la semaine de travail, nous avons discuté de divers sujets tels que le cadre conceptuel pour la recherche sur les réseaux de sécurité communautaire et la méthodologie à utiliser pour la recherche. Nous avons également discuté d’autres sujets, comme le soutien psychosocial des défenseurs des droits de l’homme – y compris de l’équipe de PI – et  l’utilisation de la cartographie des incidences pour renforcer le contrôle du travail que nous faisons avec les différentes communautés et les organisations de la société civile.

En outre, nous discutons du contenu de la prochaine publication de PI : ‘Guide du formateur en protection pour les défenseurs des droits humains’, qui sera publié au début de l’année 2014 afin de recueillir l’expérience et la connaissance des équipes sur le terrain en terme de formation.

La Réunion Globale suivie de  la Réunion Régionale en Amérique Latine organisée  en Août de cette année au Guatemala , dont l’objectif était de faire avancer la recherche sur le fonctionnement des réseaux de sécurité communautaire dans les zones rurales ou isolées.

Le Protection Desk du Guatemala a présenté son expérience de travail à ce sujet avec la communauté de La Puya, qui avait déjà donné les premiers résultats de recherche. Mais surtout, le PD-Guatemala a encouragé le reste des bureaux sur le terrain à enrichir  la recherche, puis à partager les commentaires des membres de cette communauté qui ont vérifié les avantages de renforcer davantage leurs réseaux de protection.

Le plan pour la recherche sur ce sujet est de présenter les conclusions générales à la fin de l’année 2014, pour mieux comprendre et soutenir les efforts de protection de la communauté réalisés  par les mêmes défenseurs et dans le monde.

Notre objectif est que les résultats de la recherche sur les réseaux de protection de la communauté servent la communauté Malindi au Kenya et beaucoup d’autres dans tous les continents pour répondre à cette question … comment pouvons-nous trouver une réponse ensemble?