Nouvelle publication: Rapport Focus 2017 | Politiques publiques pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme

Protection International (PI) a le grand plaisir de présenter la nouvelle édition de son Rapport Focus, qui analyse l’évolution des mécanismes de protection nationaux et des politiques publiques pour la protection des défenseurs et défenseuses des droits de l’Homme (DDH) dans le monde entier.

 

Depuis la publication de notre manuel de référence Protection des défenseurs des droits de l’homme : bonnes pratiques et leçons apprises (2011), le débat public en matière de politiques publiques nationales pour la protection des DDH a évolué : initialement, seule une poignée de gouvernements d’Amérique latine palliait les attaques systématiques ciblant les DDH par des mécanismes de protection nationaux, et les organisations de la société civile abordaient le problème avec beaucoup de méfiance et de scepticisme. Au cours des dernières années, le sujet a commencé à être abordé de manière plus globale, avec l’adoption de lois nationales et l’émergence de projets de loi dans plusieurs pays d’Amérique latine et d’Afrique, et il fait son incursion dans les débats sur la protection des DDH dans des pays d’Europe, d’Asie centrale et d’Asie du Sud-Est. L’écosystème de protection des DDH dans son ensemble a lui-même évolué depuis la publication de notre dernier rapport Focus en 2014.

 

Malgré cet intérêt accru, l’écart entre la théorie et la mise en œuvre reste un problème majeur, et la confiance est loin d’être assurée, particulièrement parmi les groupes de DDH les plus frappés par la répression et la violence des autorités et parmi les DDH opérant dans des zones reculées où la présence des autorités de l’État est faible ou contestée par des acteurs non-étatiques. Nos recherches montrent que la volonté et l’appui politiques sont essentiels pour surmonter ces problèmes.

À l’approche du 20ème anniversaire de la Déclaration de l’ONU sur les DDH, nous nous devons de faire davantage. Protection International estime qu’il est grand temps d’adopter une approche plus globale, non plus centrée sur l’adoption de lois visant à protéger les défenseuses et défenseurs des droits humains en danger, mais qui s’attaque aux causes de la violence structurelle et à la répression qu’ils et elles subissent.

Nous espérons que ce nouveau rapport Focus contribuera de manière effective à cet objectif, ainsi qu’à la réflexion plus large sur la manière de promouvoir une action étatique efficace pour veiller à ce que les individus, les groupes et les organisations puissent exercer leur droit à défendre les droits de l’homme librement et en toute sécurité, conformément à l’esprit de la Déclaration de l’ONU sur les DDH.

Il est grand temps de recentrer le débat en s’écartant de l’adoption – ou non – de législations encadrant l’existence de mécanismes nationaux de protection des groupes de DDH, pour adopter une approche plus vaste et plus globale qui entreprenne des actions proactives pour combattre les causes de l’insécurité, de la violence structurelle et de la répression frappant les DDH.

Ouvrez la publication ici en format PDF. Vous pouvez aussi la feuilleter sur Issu

Restez en contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Passez le mot