Rapport Focus 2013: “Politiques publiques pour la protection des défenseurs des droits humains: Derniers développements”

Politiques publiques pour la protection des défenseurs des droits humains: Derniers développements

Pour marquer le 15ème anniversaire de la Déclaration  sur le droit et la responsabilité des individus, groupes  et organes de la société de promouvoir et protéger les  droits de l’homme et les libertés fondamentales  universellement reconnus, ce rapport reprend les  résultats de nos enquêtes sur les politiques mises en place  par les gouvernements pour protéger les défenseurs des  droits humains au niveau international.

La mission de PI consiste, entre autres, à analyser et à  promouvoir le débat sur la mise en place de politiques  destinées à protéger les défenseurs. Même si nous  reconnaissons que ces avancées renforcent de manière  décisive les mécanismes internationaux et régionaux  existants, nous avons choisi de poser un regard critique  sur ces politiques, car nous gardons à l’esprit que la  responsabilité finale de la protection des défenseurs  revient aux États, à commencer par leurs gouvernements.

Nous sommes bien conscients du débat, toujours pas  résolu, qui oppose ceux qui plaident pour l’adoption de ce  type de politiques et ceux qui exigent des États qu’ils  honorent leur responsabilité de garantir la protection de  tous les défenseurs. Nous sommes cependant encouragés  par les réactions positives de différents gouvernements et  organismes internationaux, régionaux et nongouvernementaux  à continuer sur cette voie.

Nous espérons que ce rapport contribuera à nourrir le  débat sur la manière d’améliorer les politiques existantes  et à stimuler les discussions entre les organisations de la  société civile et les gouvernements des pays où la  protection des défenseurs est loin d’être assurée.

L’équipe de l’Unité de politiques, recherche et formation
Protection International

 

Téléchargements

Focus 2013_130523_FR_II edition

Restez en contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Passez le mot