Protection International lance son TOP IMPACT STORIES 2017

Parmi toutes ses réalisations, Protection International publie son TOP IMPACT STORIES de l'année, présentant quelques exemples emblématiques de son travail sur le terrain.

 


 

Manifestation contre les meurtres de DDH au Honduras



 

Des membres du COPINH (Conseil Civique des Organisations Populaires et Indigènes du Honduras) en tournée européenne pour dénoncer les assassinats de défenseur·se·s des droits humains.

Du 19 avril au 5 mai 2016 une délégation de 4 DDH indigènes Lenca du Honduras s'est rendue dans 5 pays européens pour tenter de dénoncer le meurtre de Berta Cáceres, leader indigène et des droits humains du COPINH. Ils ont demandé à la FMO et au Finn Fund de retirer le barrage d'Agua Zarca et à l'UE de suspendre le financement du Honduras jusqu'à ce que la criminalisation et les assassinats de défenseur·se·s de l'environnement et des droits humains cessent.

 

 

 

Des défenseur·se·s​ communautaires colombien·ne·s contrecarrent la criminalisation



 

Le Bureau de Protection Colombie (PDCOL), mis en place par Protection International, a apporté son soutien à quatre dirigeants communautaires qui ont fait l'objet d'accusations criminelles illégales.

Les défenseur·se·s des droits humains de la communauté El Guayabo (région de Magdalena Medio) ont mis en œuvre avec succès une contre-stratégie pour lutter contre les tentatives de criminalisation et continuer à défendre leur droit à la terre.

 

 

 

 

Rendre les outils d'apprentissage plus accessibles en Indonésie



 

L'équipe de Protection International en Indonésie a adapté son Manuel de Protection au contexte indonésien local, traduisant un processus complexe en outils simples. Le processus a abouti à des résultats concrets, tels que l'intégration effective de la sécurité dans l'ensemble de leurs activités et la nomination de Points Focaux de Sécurité ou de Comités de Sécurité, dans les 11 communautés de DDH. Cela a également permis aux communautés d'analyser de manière systématique le contexte sécuritaire d'activités potentiellement sensibles.
 

 

 

 

“For Those Who Died Trying”, exposition photographique en tournée en Thaïlande



 

L'équipe de Protection International en Thaïlande a organisé une exposition de photos, "For Those Who Died Trying" -"Pour ceux qui sont morts en essayant"-, pour sensibiliser l'opinion publique et obtenir justice dans les cas récents d'exécutions extrajudiciaires et de disparitions forcées de défenseur·se·s thaïs des droits humains.

Les 37 photos ont été prises à l'endroit exact, si possible, où les défenseur·se·s​ des droits humains ont été tués ou vus en dernier. L'impact de cette action a été multiple et a profité aux familles des victimes et à la société dans son ensemble. 

 

 

 

Mise en place d'un réseau de formateurs pour les défenseur·se·s​ LGBTIQ kenyans

L'équipe de Protection International au Kenya a formé plus de 250 DDH LGBTIQ en 2016 et a augmenté le nombre de formateurs pour les défenseur·se·s LGBTIQ kenyans afin d'améliorer leurs compétences tout en formant d'autres organisations LGBTIQ dans le pays. Entre autres résultats positifs, la création de la nouvelle équipe de " formateurs de formateurs " (FdF) a accru la sensibilisation à la sécurité et réduit les incidents de sécurité.

Icône PDF Impact-Stories-2017-web.pdf

Restez en contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Passez le mot