Honduras: “La loi du plus fort”

En Juin 2009, un coup d'Etat eu lieu au Honduras. D'après la Commission de Vérité, qui a investigué ces trois dernières années, aussi bien le régime de Roberto Micheletti que l'administration actuelle de Porfirio Lobo, 
ont utilisé -et utilisent toujours- la terreur comme moyen de contrôle social. Des centaines de défenseurs des droits humains ont été assassinés ou agressés durant le coup d'Etat.
En Juin 2011, ACI-participa et Protection International ont ouvert un bureau dédié à la protection des défenseurs des droits humains à Tegucigalpa.